Publications
De nouvelles perspectives pour l'enseignement du néerlandais en France 
Langue

De nouvelles perspectives pour l'enseignement du néerlandais en France 

La section internationale de néerlandais à Tourcoing / Halluin 

Le néerlandais est désormais enseigné à partir de la sixième au collège Robert Schuman à Halluin et de la seconde au lycée Gambetta de Tourcoing.

L’installation de cette section internationale devrait être parachevée à la prochaine rentrée scolaire avec l’ouverture d’une classe internationale de néerlandais au cours préparatoire (CP) dans le groupe scolaire Anne Frank / Jean Moulin d’Halluin. Ainsi, les élèves désireux d’approfondir l’apprentissage de la langue pourront tout au long de leur scolarité suivre un continuum d’enseignements plus intensifs jusqu’au baccalauréat.

Dans l’enseignement secondaire (collège et lycée), la plus-value d’une section internationale en termes d’heures de cours se traduit par quatre heures supplémentaires de langue et de littérature néerlandaises (compréhension et analyse de textes) par rapport à un cursus classique de langues vivantes (2 h 30 en moyenne). De plus, les élèves de la section internationale suivent deux heures d’histoire-géographie en néerlandais, s’ajoutant aux deux heures de ces matières enseignées en français.

L’ouverture d’une section internationale de néerlandais dans le bassin de Tourcoing / Halluin est novatrice à plus d’un titre. Pour le comprendre, il est utile de brosser un bref historique des sections internationales de néerlandais en France. Les deux premières ont été créées dans des lycées internationaux, à Saint-Germain-en-Laye, dans l’académie de Versailles d’abord, à Ferney-Voltaire, dans l’académie de Lyon ensuite.

À l’origine, le lycée international de Saint-Germain-en-Laye était un établissement accueillant les enfants des fonctionnaires de l’OTAN. Le SHAPE (quartier général du commandement militaire de l’OTAN) était installé à Saint-Germain-en-Laye jusqu’en 1967, année de son déménagement en Belgique, suite au retrait de la France de l’OTAN. La section néerlandaise fut l’une des six sections internationales créées à Saint-Germain lors de la transformation de l’établissement du SHAPE en lycée international en 1968. Quant au lycée international de Ferney-Voltaire, il a été ouvert en 1978 avec une section néerlandaise parmi huit sections internationales proposées. Cet établissement, situé dans la ville française limitrophe de Genève, accueille principalement les enfants des fonctionnaires du CERN (organisation européenne pour la recherche nucléaire) et des nombreuses institutions internationales siégeant dans la ville suisse.

Un bassin socialement défavorisé, mais aussi un important carrefour logistique

La section internationale de néerlandais de Tourcoing / Halluin s’adresse à une tout autre population scolaire, issue majoritairement des cités et des quartiers populaires de ces villes de l’agglomération lilloise. À l’heure où d’aucuns reprochent au gouvernement français actuel de favoriser les classes les plus aisées, a contrario l’implantation d’une section internationale ouvrant des perspectives d’avenir professionnel par l’intermédiaire de l’apprentissage de la langue du pays voisin dans un bassin socialement défavorisé, qui plus est dans un collège et un lycée de secteur, mérite d’être soulignée.

Ainsi débute un nouveau chapitre prometteur dans l’histoire de l’enseignement du néerlandais en France, avec une connotation de promotion sociale des plus appréciables.

La région de Tourcoing et Halluin est aussi un important carrefour logistique, où se concentrent bon nombre d’entreprises aux activités transfrontalières, au cœur même de l’Eurométropole Lille / Courtrai / Tournai. Les acteurs régionaux du monde des affaires et de l’éducation mais également les élus locaux, les agences pour l’emploi et les parents d’élèves ont bien compris l’intérêt qu’il y a à développer dans ce bassin frontalier l’enseignement du néerlandais, dans un esprit à la fois d’émancipation sociale et culturelle et de préparation active à la vie professionnelle. L’ambassadeur des Pays-Bas et la rectrice de l’académie de Lille ont apporté leur parrainage à la nouvelle section internationale lors de son inauguration officielle en octobre dernier. Les inscriptions au collège sont encourageantes; au lycée, la mise en place de la section s’est avérée un peu plus délicate en termes d’effectifs, mais la qualité des enseignements, dispensés par deux professeurs agrégés de néerlandais, locuteurs natifs, et par une professeure certifiée également titulaire d’une licence en histoire-géographie, devrait attirer un nombre plus conséquent d’élèves, alors que des partenariats pédagogiques avec la Flandre belge viennent également d’être mis en place. Ainsi débute un nouveau chapitre prometteur dans l’histoire de l’enseignement du néerlandais en France, avec une connotation de promotion sociale des plus appréciables.

S’inscrire

S’enregistrer ou s’inscrire pour lire ou acheter un article.

Désolé

Vous visitez ce site web via un profil public.
Cela vous permet de lire tous les articles, mais pas d’acheter des produits.

Important à savoir


Lorsque vous achetez un abonnement, vous donnez la permission de vous réabonner automatiquement. Vous pouvez y mettre fin à tout moment en contactant philippe.vanwalleghem@onserfdeel.be.