Publications
Grâce à l'imagination. L'œuvre de Jacob van Ruisdael
Pour les abonnés

Grâce à l'imagination. L'œuvre de Jacob van Ruisdael

(José Boyens) Septentrion - 1983, nº 1, pp. 88-91

Ceci est un article de nos archives imprimées. Patientez, car nous devons le scanner

La première grande rétrospective de l'œuvre de Jacob van Ruysdael a été organisée en 1981-1982 au Mauritshuis" de La Haye. On ne sait pas grand-chose sur la vie du peintre, mais l'œuvre elle-même montre qu'il se réclamait de la philosophie d'Héraclite. La vie est un mouvement éternel, la lutte est inhérente à la nature. Cela fit de Ruysdael, après Rembrandt, le plus important représentant du baroque néerlandais."

Poursuivre la lecture de cet article?

Cet article est payant. Achetez l’article, ou souscrivez un abonnement donnant accès à tous les articles repris dans les plats pays.

€3

€4/mois

€40/année

S’inscrire

S’enregistrer ou s’inscrire pour lire ou acheter un article.

Désolé

Vous visitez ce site web via un profil public.
Cela vous permet de lire tous les articles, mais pas d’acheter des produits.

Important à savoir


Lorsque vous achetez un abonnement, vous donnez la permission de vous réabonner automatiquement. Vous pouvez y mettre fin à tout moment en contactant philippe.vanwalleghem@onserfdeel.be.