Miroir de la culture en Flandre et aux Pays-Bas

Publications

Miroir de la culture en Flandre et aux Pays-Bas

Blootsvoets en te paard naar de Mongolen die wij tartaren noemen. De zending van een Vlaamse monnik
Pour les abonnés
Histoire

Blootsvoets en te paard naar de Mongolen die wij tartaren noemen. De zending van een Vlaamse monnik

(Luc Devoldere) De Franse Nederlanden - Les Pays-Bas Français - 2009, nr 34, pp. 185-201

Ceci est un article de nos archives imprimées

De auteur vertelt het verhaal van Willem, die rond 1210-1215 werd geboren in Rubrouck. Hij werd Franciscaan en vertrok naar het verre Oosten. Hij zag de Gobiwoestijn en ontmoette de Grote Khan van Mongolië. Tussen 1253 en 1255 legde hij 16.000 kilometer af, soms te voet, maar meestal te paard. Gedurende vele eeuwen vergat men het verhaal van Willem van Rubrouck, terwijl dat van Marco Polo wereldberoemd werd. Toch overtreft Willem hem.

L'auteur raconte l'histoire de Guillaume, né vers 1210-1215 à Rubrouck. Entré dans l'ordre des franciscains, ce personnage est parti en Orient. Il a vu le désert de Gobi et rencontré le grand khan de Mongolie. Entre 1253 et 1255, il a parcouru 16.000 kilomètres, parfois à pied, mais le plus souvent à cheval. Pendant des siècles on a oublié l'histoire de Guillaume de Rubrouck, tandis que celle de Marco Polo devenait célèbre dans le monde entier. Pourtant le premier surpasse le second.

Poursuivre la lecture de cet article?

Cet article est payant. Achetez l’article, ou souscrivez un abonnement donnant accès à tous les articles repris dans les plats pays.

€3

€4/mois

€40/année

S’inscrire

S’enregistrer ou s’inscrire pour lire ou acheter un article.

Désolé

Vous visitez ce site web via un profil public.
Cela vous permet de lire tous les articles, mais pas d’acheter des produits.

Important à savoir


Lorsque vous achetez un abonnement, vous donnez la permission de vous réabonner automatiquement. Vous pouvez y mettre fin à tout moment en contactant philippe.vanwalleghem@onserfdeel.be.