Publications
Emma van der Put dénude ses images en des scènes immobiles
© Emma van der Put / «tegenboschvanvreden», Amsterdam.
© Emma van der Put / «tegenboschvanvreden», Amsterdam. © Emma van der Put / «tegenboschvanvreden», Amsterdam.
Pour les abonnés
Arts

Emma van der Put dénude ses images en des scènes immobiles

Les vidéos saisissantes d’Emma van der Put (° 1988) sont empreintes d’une tension constante entre ce qui bouge et ce qui est immobile ou immobilisé. L’artiste est à la fois ouverte au hasard et bien consciente de créer une version sélective de la réalité.

En 2011, Emma van der Put a filmé depuis le sommet d’une colline la vie se déroulant dans la commune belge de Godinne. C’était la saison des vacances, et les rues étaient donc pratiquement vides, la plupart des habitants étant partis en voyage. En visionnant la vidéo Godinne, on ne tarde pas à se demander si on regarde des photos. Puis un chien traverse la rue, ou un garçon immobile sur une balançoire fait un mouvement, et l’image semble se dégeler l’espace d’un instant. L’absence d’action amène à se concentrer jusqu’à découvrir un tel détail insignifiant qui, dans le plan statique, acquiert presque - par le jeu du hasard - l’allure d’un grand évènement.

Poursuivre la lecture de cet article?

Cet article est payant. Achetez l’article, ou souscrivez un abonnement donnant accès à tous les articles repris dans les plats pays.

€4/mois

€40/année

S’inscrire

S’enregistrer ou s’inscrire pour lire ou acheter un article.

Désolé

Vous visitez ce site web via un profil public.
Cela vous permet de lire tous les articles, mais pas d’acheter des produits.

Important à savoir


Lorsque vous achetez un abonnement, vous donnez la permission de vous réabonner automatiquement. Vous pouvez y mettre fin à tout moment en contactant philippe.vanwalleghem@onserfdeel.be.