Miroir de la culture en Flandre et aux Pays-Bas

Publications

Miroir de la culture en Flandre et aux Pays-Bas

Le Symbolisme en Belgique
Pour les abonnés

Le Symbolisme en Belgique

(Paul Gorceix) Septentrion - 1983, nº 2, pp. 40-43

Ceci est un article de nos archives imprimées. Patientez, car nous devons le scanner

Le symbolisme français aurait été différent sans l'apport belge. Georges Rodenbach détermina le climat poétique de Flandre par son roman Bruges-la-Morte". Les œuvres de Verhaeren, Van Lerberghe et Elskamp présentaient un apport poétique original. L'apport le plus personnel venait vraisemblablement de Maeterlinck: sa langue et son vocabulaire en témoignent. Dans le symbolisme, les Belges ont trouvé une expression admirablement adéquate à leur sensibilité, accordée à leur identité, à un moment d'élection, celui de l'éveil des lettres françaises de Belgique. Ils ont saisi la chance d'être enfin eux-mêmes."

Poursuivre la lecture de cet article?

Cet article est payant. Achetez l’article, ou souscrivez un abonnement donnant accès à tous les articles repris dans les plats pays.

€3

€4/mois

€40/année

S’inscrire

S’enregistrer ou s’inscrire pour lire ou acheter un article.

Désolé

Vous visitez ce site web via un profil public.
Cela vous permet de lire tous les articles, mais pas d’acheter des produits.

Important à savoir


Lorsque vous achetez un abonnement, vous donnez la permission de vous réabonner automatiquement. Vous pouvez y mettre fin à tout moment en contactant philippe.vanwalleghem@onserfdeel.be.