Publications
Les élections européennes dans les Plats Pays : «L'Europe en réduction»
Pour les abonnés
société

Les élections européennes dans les Plats Pays : «L'Europe en réduction»

Les élections européennes dans les Plats Pays n’ont pas livré un résultat monolithique. Les votes ont été très dispersés, de l’extrême gauche à l’extrême droite. Les pertes des démocrates-chrétiens et les gains des Verts sont manifestes aux Pays-Bas comme en Belgique, mais pour le reste on note des variations de tonalité, souvent d’une circonscription électorale à l’autre. La fragmentation est en tout cas très marquée. On peut dire que la Belgique et les Pays-Bas forment ensemble une “Europe en réduction”.

Le nouveau Parlement européen ne présente pas un visage tellement différent du précédent, si ce n’est que la fragmentation y est un peu plus accentuée. Les formations classiques, à savoir le Parti populaire européen de centre-droit et les sociaux-démocrates, sont en recul et ne peuvent plus constituer ensemble une majorité. Mais ces deux groupes n’en demeurent pas moins les principaux en nombre et il restera difficile d’approuver quoi que ce soit au sein du Parlement sans que l’un et l’autre y soient associés. Les libéraux progressent et s’affirment nettement comme troisième groupe, grâce notamment au mouvement d’Emmanuel Macron. Les Verts réalisent eux aussi un bon score, mais sans atteindre dix pour cent des sièges.

Poursuivre la lecture de cet article?

Cet article est payant. Achetez l’article, ou souscrivez un abonnement donnant accès à tous les articles repris dans les plats pays.

€5/mois

€50/année

S’inscrire

S’enregistrer ou s’inscrire pour lire ou acheter un article.

Important à savoir


Lorsque vous achetez un abonnement, vous autorisez un paiement automatique. Vous pouvez y mettre fin à tout moment en contactant philippe.vanwalleghem@onserfdeel.be