Publications
Scruter le miroir familial : «Fonny» de Lieve Joris
© Fr. Debrock.
© Fr. Debrock. © Fr. Debrock.
Pour les abonnés
littérature

Scruter le miroir familial : «Fonny» de Lieve Joris

Lieve Joris (° 1953) nous a habitués à ce que Michel Le Bris nomme «une littérature-monde». Un cas de force majeure l’oblige à revenir au berceau: l’accident de son frère Fonny, titre de ce récit si personnel et universel.

«Partir en voyage, c’est ressentir la joie que chaque tournant ouvre un autre paysage», telle est la philosophie de vie de Lieve Joris. Celle qu’elle applique de livre en livre, celle qui l’a encouragée à s’aventurer vers d’autres contrées, en Afrique ou au Moyen-Orient. Des univers à mille lieues de celui d’où elle est originaire. Quoique… N’est-elle pas également issue d’une immense tribu? Née à Neerpelt, village du Limbourg belge, elle étudie la psychologie et le journalisme. Son envol, à 19 ans, est fulgurant. Jeune fille au pair ou grand reporter, elle a l’art de la débrouille et du contact humain, qui lui permet d’ouvrir les portes des maisons et des cœurs. Ainsi, les gens lui confient leur histoire, leurs déboires et leurs espoirs.

Poursuivre la lecture de cet article?

Cet article est payant. Achetez l’article, ou souscrivez un abonnement donnant accès à tous les articles repris dans les plats pays.

€4/mois

€40/année

S’inscrire

S’enregistrer ou s’inscrire pour lire ou acheter un article.

Important à savoir


Lorsque vous achetez un abonnement, vous autorisez un paiement automatique. Vous pouvez y mettre fin à tout moment en contactant philippe.vanwalleghem@onserfdeel.be