Miroir de la culture en Flandre et aux Pays-Bas

Publications

Miroir de la culture en Flandre et aux Pays-Bas

Les petits-enfants de Michel Seuphor font don de 57 œuvres du peintre au Musée royal des Beaux-Arts d’Anvers
© KMSKA
© KMSKA © KMSKA
Arts

Les petits-enfants de Michel Seuphor font don de 57 œuvres du peintre au Musée royal des Beaux-Arts d’Anvers

Sophie Berckelaers, petite-fille du peintre Michel Seuphor (nom d’artiste de Louis Fernand Berckelaers) a fait don de plusieurs œuvres de son grand-père au Musée royal des Beaux-Arts d'Anvers (KMSKA). La famille Berckelaers veut ainsi rendre l’œuvre de Seuphor (1901-1999) accessible au public. Pour le KMSKA, cette donation est une contribution importante à sa collection d'art moderne existante.

Le musée n'avait jamais encore reçu une collection aussi importante d'un seul artiste abstrait. Cette collection se compose de 57 dessins sur papier. Dans ces dessins, Seuphor travaille avec des lignes horizontales de différentes longueurs pour créer des formes. Une manière très précise d'aborder l'art, pour laquelle Seuphor s'est inspiré de l'artiste abstrait Piet Mondrian et de la ligne d'horizon du port d'Anvers. Chacun des 57 dessins a une existence propre, mais certains peuvent également être combinés pour former une plus grande composition.

La présentation inaugurale des œuvres aura lieu dans la salle des impressions dont disposera le musée lors de sa réouverture après les travaux de rénovation qui sont encore en cours. La salle des impressions est un environnement sombre et protégé servant à montrer les œuvres sur papier, qui sont très sensibles à la lumière.

Il n’est pas anodin que la famille ait choisi un musée anversois. Anvers est la ville natale de Michel Seuphor. C’est là que son développement artistique a commencé et qu'il est devenu un touche-à-tout culturel. Il y était actif en tant que poète, critique, historien de l'art et artiste visuel.

Seuphor était une figure clé du modernisme anversois et européen. Juste après la Première Guerre mondiale, il a fondé le magazine littéraire et politique d’avant-garde Het overzicht.

En 1925, Seuphor s’installe à Paris. Il y fréquente entre autres Piet Mondrian et collabore avec le futuriste Filippo Tommaso Marinetti. Il fonde en 1929 avec Joaquin Torres García «Cercle et Carré», un groupe consacré à l'abstraction.

Source : KMSKA

S’inscrire

S’enregistrer ou s’inscrire pour lire ou acheter un article.

Désolé

Vous visitez ce site web via un profil public.
Cela vous permet de lire tous les articles, mais pas d’acheter des produits.

Important à savoir


Lorsque vous achetez un abonnement, vous donnez la permission de vous réabonner automatiquement. Vous pouvez y mettre fin à tout moment en contactant philippe.vanwalleghem@onserfdeel.be.