Publications
Comment une petite île néerlandaise présida à la naissance des États-Unis
© «St. Eustatius Historical Foundation».
© «St. Eustatius Historical Foundation». © «St. Eustatius Historical Foundation».
Pour les abonnés
histoire

Comment une petite île néerlandaise présida à la naissance des États-Unis

Saint-Eustache est aujourd’hui l’île la moins connue des Antilles néerlandaises. Pourtant, elle a joué un rôle crucial dans la guerre d’indépendance des États-Unis. Lorsque ce conflit éclate en 1775, les marchands insulaires fournissent des armes aux colons américains, apportant ainsi une contribution importante à leur victoire finale. Qui plus est, le gouverneur de Saint-Eustache fait tirer un salut au canon en l’honneur d’un navire de guerre rebelle, un geste que les Américains interprètent comme la première reconnaissance de leur indépendance. Dans De Gouden Rots (Le Rocher d’or), Willem de Bruin retrace la destinée de cette petite île insignifiante qui s’est vu assigner un rôle clé dans l’histoire du monde.

Saint-Eustache: sur la carte, l’île se réduit à un point dans la mer des Caraïbes, à environ trente-cinq kilomètres au sud de la populaire île de Saint-Martin, de taille plus imposante. Seule l’île de Saba toute proche est encore plus petite. Si Saint-Martin est une destination de vacances très prisée depuis des décennies, la pittoresque Saba compense quant à elle l’absence de plages par une végétation tropicale luxuriante.

Poursuivre la lecture de cet article?

Cet article est payant. Achetez l’article, ou souscrivez un abonnement donnant accès à tous les articles repris dans les plats pays.

€5/mois

€50/année

S’inscrire

S’enregistrer ou s’inscrire pour lire ou acheter un article.

Important à savoir


Lorsque vous achetez un abonnement, vous autorisez un paiement automatique. Vous pouvez y mettre fin à tout moment en contactant philippe.vanwalleghem@onserfdeel.be