Publications
La frontière franco-belge, terminus de ce bus
© L. Vandekerckhove et www.grenstreinbus.be
© L. Vandekerckhove et www.grenstreinbus.be © L. Vandekerckhove et www.grenstreinbus.be
Pour les abonnés
Les Pays-Bas français
Société

La frontière franco-belge, terminus de ce bus

Peu après la levée du confinement, la presse locale se faisait l’écho du fait que depuis la réouverture des frontières, les bus de la ligne reliant la gare de Dunkerque à celle de La Panne (De Panne) faisaient demi-tour à la frontière française. La survie de l’unique ligne de bus transfrontalière semblait mise en péril.

‘Un train peut en cacher un autre.’ Aucun voyageur en France n’ignore ce panneau d’avertissement aux passages à niveau à double voie. Au début de cet été, une variante de ce panneau semblait de mise à la frontière franco-belge entre Adinkerque et Bray-les-Dunes : ‘Une fermeture peut en cacher une autre.’ Si la frontière a bel et bien été rouverte le 15 juin après le confinement dû au Covid-19, la ligne 20 de la société de transport dunkerquoise DK’BUS n’a pas repris le trajet jusqu’à la gare de La Panne, les bus faisant simplement demi-tour à la frontière. Voilà que l’existence de l’unique ligne de bus qui traverse la frontière entre la Flandre et la France était menacée.

Poursuivre la lecture de cet article?

Cet article est payant. Achetez l’article, ou souscrivez un abonnement donnant accès à tous les articles repris dans les plats pays.

€3

€4/mois

€40/année

S’inscrire

S’enregistrer ou s’inscrire pour lire ou acheter un article.

Désolé

Vous visitez ce site web via un profil public.
Cela vous permet de lire tous les articles, mais pas d’acheter des produits.

Important à savoir


Lorsque vous achetez un abonnement, vous donnez la permission de vous réabonner automatiquement. Vous pouvez y mettre fin à tout moment en contactant philippe.vanwalleghem@onserfdeel.be.