Publications
Le combat oublié des Belges et des Néerlandais dans la guerre de Corée
© «National Army Museum», Londres.
© «National Army Museum», Londres. © «National Army Museum», Londres.
Pour les abonnés
Histoire

Le combat oublié des Belges et des Néerlandais dans la guerre de Corée

Après l’invasion de la Corée du Sud par les troupes nord-coréennes, le 25 juin 1950, les États-Unis demandèrent très vite l’aide des Nations Unies. Peu après, la Belgique et les Pays-Bas envoyèrent également des militaires en Asie. En définitive, près de huit mille volontaires venus des Plats Pays prirent part à la guerre de Corée. Les États-Unis leur ont décerné la plus haute distinction militaire pour leur participation. Mais ils sont oubliés depuis longtemps dans leur propre pays.

Initialement, la Belgique et les Pays-Bas n’étaient pas enthousiastes pour prêter main forte aux États-Unis dans leur croisade contre le communisme, à l’autre bout du monde. Ils avaient d’autres préoccupations. Ainsi, le gouvernement belge voulait d’abord satisfaire aux obligations de l’OTAN, tout juste créée. En premier lieu, l’armée devait être réorganisée, de manière à être conforme à la nouvelle alliance internationale. Dans ce processus, on ne voulait pas que des militaires expérimentés soient envoyés loin de chez eux, certainement pas alors qu’une guerre pouvait éclater en Europe. Et puis il y avait aussi la Question royale qui culminait à ce moment et causa la chute du gouvernement Duvieusart I en juillet 1950. Cependant, le nouveau gouvernement Pholien décida d’envoyer des troupes en Corée. La constitution belge n’autorisant pas l’intervention d’appelés sur des théâtres d’opérations hors frontières, la Belgique expédia un bataillon d’infanterie uniquement constitué de volontaires.

Poursuivre la lecture de cet article?

Cet article est payant. Achetez l’article, ou souscrivez un abonnement donnant accès à tous les articles repris dans les plats pays.

€4/mois

€40/année

S’inscrire

S’enregistrer ou s’inscrire pour lire ou acheter un article.

Désolé

Vous visitez ce site web via un profil public.
Cela vous permet de lire tous les articles, mais pas d’acheter des produits.

Important à savoir


Lorsque vous achetez un abonnement, vous donnez la permission de vous réabonner automatiquement. Vous pouvez y mettre fin à tout moment en contactant philippe.vanwalleghem@onserfdeel.be.