Miroir de la culture en Flandre et aux Pays-Bas

Publications

Miroir de la culture en Flandre et aux Pays-Bas

Le mouvement pacifiste aux Pays-Bas
Pour les abonnés

Le mouvement pacifiste aux Pays-Bas

(Gerard Van den Boomen) Septentrion - 1983, nº 2, pp. 32-39

Ceci est un article de nos archives imprimées. Patientez, car nous devons le scanner

Le problème du désarmement est des plus brûlants ces dernières années aux Pays-Bas. Depuis 1972, il y a une renaissance des sentiments pacifistes. Le pacifisme n'a jamais été absent des grands courants de pensée comme le christianisme et le socialisme. Ferdinand Domela Nieuwenhuis en est un bon exemple, lui qui fut toujours un chaud partisan du pacifisme. Au sein du mouvement socialiste, le pacifisme était très affirmé au cours de la première et de la seconde guerre mondiale. Après la seconde guerre mondiale, il disparaîtrait du fait des circonstances, ce qui mena à la création d'un parti socialiste pacifiste. A partir de 1966, quand la Nouvelle Gauche se mit à jouer un rôle important en tant que parti, les éléments pacifistes furent repris dans le programme. Dans l'Église, il était également de tradition de souhaiter la paix. Les organisations Kerk en Vrede" (Église et Paix) et "Pax Christi" en étaient l'expression. En 1966 on crée l'IKV: un collectif de neuf communautés ecclésiales. Cette organisation assura une large diffusion de l'idée pacifiste, ses efforts culminèrent dans la colossale manifestation de 1981. Par la suite l'IKV ne resta pas inactive: lors des élections, elle compara les différents programmes quant aux initiatives de paix et conseilla aux électeurs de voter pour des partis de gauche. Autrement dit, l'IKV assura une fusion des conceptions chrétiennes et syndicalistes en la matière."

Poursuivre la lecture de cet article?

Cet article est payant. Achetez l’article, ou souscrivez un abonnement donnant accès à tous les articles repris dans les plats pays.

€3

€4/mois

€40/année

S’inscrire

S’enregistrer ou s’inscrire pour lire ou acheter un article.

Désolé

Vous visitez ce site web via un profil public.
Cela vous permet de lire tous les articles, mais pas d’acheter des produits.

Important à savoir


Lorsque vous achetez un abonnement, vous donnez la permission de vous réabonner automatiquement. Vous pouvez y mettre fin à tout moment en contactant philippe.vanwalleghem@onserfdeel.be.