Miroir de la culture en Flandre et aux Pays-Bas

Publications

Miroir de la culture en Flandre et aux Pays-Bas

Un Verhaeren tentaculaire
Pour les abonnés

Un Verhaeren tentaculaire

(Luc Devoldere) Septentrion - 1998, nº 1, pp. 77-79

Ceci est un article de nos archives imprimées. Patientez, car nous devons le scanner

Plusieurs publications prouvent que l'écrivain flamand d'expression française Émile Verhaeren (1885-1916) parle toujours à l'imagination. L'auteur s'intéresse surtout à une récente biographie de Jacques Marx qui qualifie notamment Verhaeren de tacticien consommé, possédant au plus haut point le sens du positionnement littéraire et politique. Jacques Marx, Verhaeren, Biographie d'une œuvre, Académie Royale de Langue et de Littérature françaises, Bruxelles, 1996. Émile Verhaeren, Poésie Complète 2, Les Campagnes hallucinées, les Villes tentaculaires, Édition critique établie par Michel Otten et présentée par Jacques Marx, Éditions Labor, Liège, 1997. Émile Verhaeren, De heldere uren / Les heures claires, traduit du français par Stefaan van den Bremt, avant-propos de Vic Nachtergaele, Manteau, Anvers, 1997.

Poursuivre la lecture de cet article?

Cet article est payant. Achetez l’article, ou souscrivez un abonnement donnant accès à tous les articles repris dans les plats pays.

€3

€4/mois

€40/année

S’inscrire

S’enregistrer ou s’inscrire pour lire ou acheter un article.

Désolé

Vous visitez ce site web via un profil public.
Cela vous permet de lire tous les articles, mais pas d’acheter des produits.

Important à savoir


Lorsque vous achetez un abonnement, vous donnez la permission de vous réabonner automatiquement. Vous pouvez y mettre fin à tout moment en contactant philippe.vanwalleghem@onserfdeel.be.