Publications
Une humanité entre deux fleuves
Abel J. Herzberg en 1963.
Abel J. Herzberg en 1963. Abel J. Herzberg en 1963.
Pour les abonnés
compte rendu
Littérature

Une humanité entre deux fleuves

Abel J. Herzberg (1893-1989), juriste et écrivain issu d´une famille juive russe, naturalisé néerlandais en 1922, fut interné de 1944 à 1945 au camp de Bergen-Belsen. En 1950, il publia sous le titre Entre deux fleuves le journal qu´il avait rédigé durant cette période.

Fils d’immigrés russes, Abel J. Herzberg naît à Amsterdam en 1893, n’obtenant la nationalité néerlandaise qu’à l’âge de vingt-cinq ans, et commence une carrière d’avocat que l’invasion des Pays-Bas par les Allemands vient interrompre. Il est enfermé dans différents camps, avant d’arriver à Bergen-Belsen le 12 janvier 1944, lieu où sont notamment regroupés les Juifs possédant une double nationalité et ayant par conséquent une valeur d’échange pour les nazis. C’est le cas d’Abel Herzberg. Pensant être libéré rapidement, avant de voir ses illusions s’effondrer, il ne commence pas immédiatement son passionnant journal de captivité.

Poursuivre la lecture de cet article?

Cet article est payant. Achetez l’article, ou souscrivez un abonnement donnant accès à tous les articles repris dans les plats pays.

€4/mois

€40/année

S’inscrire

S’enregistrer ou s’inscrire pour lire ou acheter un article.

Désolé

Vous visitez ce site web via un profil public.
Cela vous permet de lire tous les articles, mais pas d’acheter des produits.

Important à savoir


Lorsque vous achetez un abonnement, vous donnez la permission de vous réabonner automatiquement. Vous pouvez y mettre fin à tout moment en contactant philippe.vanwalleghem@onserfdeel.be.