Miroir de la culture en Flandre et aux Pays-Bas

Publications

Miroir de la culture en Flandre et aux Pays-Bas

Achttiende-eeuwse literatuur in het Nederlands in Noord-Frankrijk . 1. De toneelbedrijvigheid.
Pour les abonnés

Achttiende-eeuwse literatuur in het Nederlands in Noord-Frankrijk . 1. De toneelbedrijvigheid.

(Jozef Smeyers ) De Franse Nederlanden - Les Pays-Bas Français - 1976, nr 1, pp. 99-114

Ceci est un article de nos archives imprimées. Patientez, car nous devons le scanner

Het letterkundige leven in de 18e eeuw in de Franse Nederlanden speelt zich haast volledig af in de Rederijkerskamers. Het vertoont twee kenmerken: de trouw aan de eigen taal, het Nederlands, en het gevoel van verbondenheid met het Vlaanderen van boven de landsgrens. Het niveau van deze literatuur was niet zeer hoog. Michiel De Swaen was de laatste belangrijke letterkundige. Het theaterrepertorium was erg traditioneel en bevatte vooral historische en religieuze stukken. Daarnaast werden ook vrij veel stukken uit het Frans vertaald. Au XVIIIe siècle, la vie littéraire des Pays-Bas français, se confine presque tout entière dans les chambres de rhétorique. Elle présente deux caractéristiques : la fidélité à la langue propre, le néerlandais et le sentiment d'une solidarité avec la Flandre d'outre-frontière. Le niveau de cette littérature était assez modeste. Michel De Swaen fut le dernier homme de lettres important. Le répertoire théâtral était fort traditionnel et comportait surtout des pièces historiques et religieuses. Par ailleurs, bon nombre de pièces étaient traduites du français.

Poursuivre la lecture de cet article?

Cet article est payant. Achetez l’article, ou souscrivez un abonnement donnant accès à tous les articles repris dans les plats pays.

€3

€4/mois

€40/année

S’inscrire

S’enregistrer ou s’inscrire pour lire ou acheter un article.

Désolé

Vous visitez ce site web via un profil public.
Cela vous permet de lire tous les articles, mais pas d’acheter des produits.

Important à savoir


Lorsque vous achetez un abonnement, vous donnez la permission de vous réabonner automatiquement. Vous pouvez y mettre fin à tout moment en contactant philippe.vanwalleghem@onserfdeel.be.