Miroir de la culture en Flandre et aux Pays-Bas

Publications

Miroir de la culture en Flandre et aux Pays-Bas

Le «Cabinet du Roi Salomon» est arrivé au musée Benoît-De-Puydt
Façade du musée Benoît-De-Puydt
Façade du musée Benoît-De-Puydt Façade du musée Benoît-De-Puydt
Les Pays-Bas français

Le «Cabinet du Roi Salomon» est arrivé au musée Benoît-De-Puydt

Le Cabinet du Roi Salomon, un exceptionnel meuble flamand du XVIIe siècle est venu étoffer la collection du musée Benoît-De-Puydt à Bailleul. Le cabinet a trouvé place dans la cuisine de musée, qui n’avait jamais retrouvé de meubles depuis les destructions de la Grande Guerre. Il permettra de présenter la très riche collection de céramiques et d’objets d’art décoratifs du musée, dans l’esprit de la maison de collectionneur cher au fondateur.

Au début de l’année 2021, le musée Benoît-De-Puydt lançait une campagne de financement participatif pour faire l’acquisition de ce cabinet réservé auprès d’un antiquaire parisien. La campagne a dépassé toutes les attentes. À la somme versée par les contributeurs à la campagne s’est ajouté le généreux soutien de l’association des Amis des musées de Bailleul et de la fédération régionale des musées des Hauts-de-France. Le montant global récolté a ainsi permis non seulement de faire l’acquisition de ce meuble, mais rendra également possible sa restauration.

Vieux de presque quatre siècles, le cabinet nécessite effectivement d’être restauré. Cette restauration interviendra dans les mois à venir et permettra de redonner de sa splendeur à cette armoire de type d’Assendelft, du nom du village dans la région du Zaan, au nord d’Amsterdam aux Pays-Bas, où ces meubles furent fabriqués à partir du XVIIe siècle. Il fait penser à un dressoir, meuble apparu au XVe siècle, permettant de présenter et ranger la vaisselle de faïence, de cuivre, d’étain ou d’orfèvrerie pour les plus fortunés.

Le décor, sculpté dans un premier temps, devient peint à partir du XVIe siècle. Il reflète la richesse du propriétaire. Ces peintures reprennent des thèmes répandus en Italie dans la première moitié du XVIe siècle: une iconographie biblique, celle du Roi Salomon, ainsi que des motifs décoratifs rappelant le goût pour l’exotisme et les grandes découvertes à travers la présence d’animaux fabuleux, d’oiseaux et de nombreux végétaux. Aucun autre exemplaire de ce meuble n'existe dans les collections des musées de France.

S’inscrire

S’enregistrer ou s’inscrire pour lire ou acheter un article.

Désolé

Vous visitez ce site web via un profil public.
Cela vous permet de lire tous les articles, mais pas d’acheter des produits.

Important à savoir


Lorsque vous achetez un abonnement, vous donnez la permission de vous réabonner automatiquement. Vous pouvez y mettre fin à tout moment en contactant philippe.vanwalleghem@onserfdeel.be.