Publications
La «Maison Anne Frank» : un musée qui a une histoire
© «Maison Anne Frank», Amsterdam.
© «Maison Anne Frank», Amsterdam. © «Maison Anne Frank», Amsterdam.
L'art depuis chez vous
Histoire

La «Maison Anne Frank» : un musée qui a une histoire

La Maison Anne Frank est un musée qui possède une histoire. En tant que visiteur, vous la découvrez au travers de citations, de photos, de vidéos et d'objets d'époque, dans une atmosphère à la fois authentique et feutrée.

Le 6 juillet 1942, la famille Frank s'est cachée dans la maison située au numéro 263 du Prinsengracht. Le bâtiment abritait à l’époque l'entreprise d'Otto Frank. Plus tard, la famille Van Pels et Fritz Pfeffer ont rejoint la famille Frank. Le bâtiment se composait de deux parties: la maison principale et l'annexe. Les huit personnes se cachaient aux derniers étages de l'annexe.

Lorsqu’Otto Frank fut le seul à revenir d'Auschwitz en juin 1945, l'annexe était vide et stérile. En 1960, la Maison Anne Frank a rouvert ses portes en tant que musée, mais à la demande d'Otto, l'annexe est restée vide. Retrouvez les explications de ce choix dans cette exposition en ligne.

Anne Frank a reçu pour son 13e anniversaire, le 12 juin 1942, son fameux journal à carreaux rouges. Quelques semaines plus tard, la famille Frank a dû se cacher. Une fois dans l'annexe secrète, il ne fallut pas longtemps pour qu'Anne remplisse son journal et qu'elle continue à écrire dans des carnets. En mars 1944, Anne apprend que le gouvernement va collecter des journaux intimes après la guerre et décide d’entièrement le réécrire. Elle rêvait de devenir écrivain et journaliste. La version réécrite se compose de 215 feuilles de papier, dont certaines sont exposées dans le musée. Les deux autres carnets présentés sont le «Livre de mes citations préférées», dans lequel Anne a recopié les citations qu'elle aimait, et son «Livre des contes» qui comporte les nouvelles qu'elle avait imaginées.

L'exposition temporaire «Het andere huis van de familie Frank» (L’autre maison de la famille Frank) se concentre sur l'appartement et le quartier où la famille Frank a vécu de la fin de l’année 1933 au 6 juillet 1942. En plus de l'histoire de la famille Frank, l'exposition raconte également les histoires de leurs voisins juifs. «L'autre maison de la famille Frank» donne un aperçu de la vie de cette famille qui vivait sur la Merwedeplein (place Merwede), dans la partie sud d'Amsterdam. Dans les années 1930, de nombreuses familles juives qui ne voyaient pas d'avenir dans l'Allemagne nazie se sont installées dans ce même quartier. Un certain nombre de photos à 360 degrés de la maison ont été réalisées spécialement pour cette exposition. Grâce à elles, les visiteurs peuvent effectuer une visite virtuelle de la maison telle qu'elle est aujourd'hui et écouter des récits du passé.

Des objets et des documents uniques illustrent la normalité de la vie que menait la famille Frank au cours de ses premières années à Amsterdam: Anne et Margot allaient à l'école, Otto travaillait dur pour faire démarrer son entreprise et Edith s’occupait de la maison. L'exposition raconte le récit de sept autres familles juives qui vivaient sur la même place. Le musée a travaillé en collaboration avec l'historien Rian Verhoeven sur leur histoire. Ce dernier est l’auteur du livre Anne Frank n'était pas seule - Merwedeplein, 1933-1945, qui raconte l’historie de la Merwedeplein pendant la guerre et qui est exposé jusqu'au 30 juin.

L'exposition Reflections, quant à elle, se compose de trois grandes projections vidéo. Dans ces films, des auteurs, des hommes politiques, des visiteurs de la Maison Anne Frank et des personnes qui ont connu Anne parlent de ce que son journal et son histoire signifient pour eux.

Depuis une semaine, La Maison Anne Frank a débuté la série le journal vidéo d'Anne Frank sur YouTube. Cette série comportera en tout quinze épisodes. Luna Cruz Perez y joue le rôle d'Anne Frank, partageant sa vie dans l'annexe secrète, ses pensées et ses sentiments avec la caméra, qui remplace le journal, pour permettre aux jeunes d'imaginer plus facilement la situation qu’Anne vivait et de mieux s'identifier à elle. Tous les personnages, lieux et événements de la série sont basés sur le journal d'Anne Frank. La série est en néerlandais, avec des sous-titres en allemand, en anglais, en portugais, en espagnol ainsi qu’en néerlandais.

S’inscrire

S’enregistrer ou s’inscrire pour lire ou acheter un article.

Désolé

Vous visitez ce site web via un profil public.
Cela vous permet de lire tous les articles, mais pas d’acheter des produits.

Important à savoir


Lorsque vous achetez un abonnement, vous donnez la permission de vous réabonner automatiquement. Vous pouvez y mettre fin à tout moment en contactant philippe.vanwalleghem@onserfdeel.be.