Publications
Les femmes ont une poitrine à toute épreuve, les hommes un cœur noir
Pour les abonnés
Trésors cachés
Littérature

Les femmes ont une poitrine à toute épreuve, les hommes un cœur noir

Lettre au poète Gerrit Achterberg

Dans un court essai sous forme de missive, la Flamande Delphine Lecompte rend hommage à son confrère des Pays-Bas, le poète Gerrit Achterberg (1905-1962), et plus particulièrement au recueil Eiland der ziel (L’Île de l’âme, 1939), retenu dans le «Canon des belles lettres néerlandaise» (les 50 œuvres les plus marquantes du Moyen Âge à la fin du XXe siècle).

Poursuivre la lecture de cet article?

Cet article est payant. Achetez l’article, ou souscrivez un abonnement donnant accès à tous les articles repris dans les plats pays.

€3

€10

€4/mois

Série

Trésors cachés

S’inscrire

S’enregistrer ou s’inscrire pour lire ou acheter un article.

Désolé

Vous visitez ce site web via un profil public.
Cela vous permet de lire tous les articles, mais pas d’acheter des produits.

Important à savoir


Lorsque vous achetez un abonnement, vous donnez la permission de vous réabonner automatiquement. Vous pouvez y mettre fin à tout moment en contactant philippe.vanwalleghem@onserfdeel.be.