Publications
Réinventer la sculpture, de Brancusi à la Néerlandaise Falke Pisano
Pour les abonnés
Chronique parisienne
Arts

Réinventer la sculpture, de Brancusi à la Néerlandaise Falke Pisano

Des mondes construits, un choix de sculptures du centre Pompidou de Paris que le centre Pompidou-Metz présente jusqu’au 23 août 2021, sélectionne une cinquantaine d’œuvres, de Brancusi, Giacometti, Calder et Bruce Nauman à la jeune Polonaise Monika Sosnowska. Pas de chronologie mais un accrochage séquencé en quatorze sections qui abordent les grandes questions au travers desquelles se définit la sculpture abstraite. Ce sont là autant de problématiques auxquelles tente de répondre Une petite histoire de la sculpture, installation réalisée par la Néerlandaise Falke Pisano (° 1979) à la demande de Bernard Blistène, commissaire de l’exposition.

N’est retenue du XXe siècle que l’abstraction, même lorsque les titres allèguent un contenu figuratif, tel La Vierge au linge mouillé (1985) de Joseph Beuys, sorte de colonne de bois brut engagée dans le sol. À n’importe quelle étape du parcours, s’impose le pouvoir d’évocation des formes abstraites, du propre aveu des sculpteurs et notamment d’Ulrich Rückriem dont les Dolomite des années 1980 prétendaient renvoyer à l’alignement de mégalithes autant qu’aux bâtisseurs des cathédrales.

Poursuivre la lecture de cet article?

Cet article est payant. Achetez l’article, ou souscrivez un abonnement donnant accès à tous les articles repris dans les plats pays.

€4/mois

S’inscrire

S’enregistrer ou s’inscrire pour lire ou acheter un article.

Désolé

Vous visitez ce site web via un profil public.
Cela vous permet de lire tous les articles, mais pas d’acheter des produits.

Important à savoir


Lorsque vous achetez un abonnement, vous donnez la permission de vous réabonner automatiquement. Vous pouvez y mettre fin à tout moment en contactant philippe.vanwalleghem@onserfdeel.be.