Publications
Séparés et pourtant ensemble: les portraits de Marten Soolmans et d’Oopjen Coppit par Rembrandt
© «Rijksmuseum», Amsterdam / musée du Louvre, Paris.
© «Rijksmuseum», Amsterdam / musée du Louvre, Paris. © «Rijksmuseum», Amsterdam / musée du Louvre, Paris.
Pour les abonnés
Les maîtres anciens
Arts

Séparés et pourtant ensemble: les portraits de Marten Soolmans et d’Oopjen Coppit par Rembrandt

En 1634, Rembrandt a peint les portraits des époux amstellodamois Marten Soolmans et Oopjen Coppit. Au cours de la seconde moitié du XIXe siècle, ces deux tableaux uniques ont été transférés à Paris, où ils ont longtemps fait partie de la collection d’œuvres d'art de la famille Rothschild. Lorsque, tout récemment, une licence d'exportation a été accordée pour les deux portraits, des chamailleries ont éclaté au plus haut niveau politique entre les Pays-Bas et la France. Une solution pragmatique a tout de même fini par être trouvée.

Le pied droit d'Oopjen Coppit a enchanté le critique français Théophile Thoré. Cette découverte a eu lieu lors de son voyage aux Pays-Bas en 1856, alors qu’il admirait la collection d'œuvres d’art de Willem van Loon. Bien que le pied enfoui dans une pantoufle blanche ne constitue qu'un détail dans un tableau dominé par une imposante robe noire, il a profondément touché l'amateur d'art. «Où diable Rembrandt, soupire-t-il, a-t-il rêvé tout cela?» Avec son pendant sur lequel est représenté le mari d'Oopjen, Marten Soolmans, la toile représentait, à ses yeux, le point culminant de la collection située au Herengracht amstellodamois.

Poursuivre la lecture de cet article?

Cet article est payant. Achetez l’article, ou souscrivez un abonnement donnant accès à tous les articles repris dans les plats pays.

€3

€10

€4/mois

S’inscrire

S’enregistrer ou s’inscrire pour lire ou acheter un article.

Désolé

Vous visitez ce site web via un profil public.
Cela vous permet de lire tous les articles, mais pas d’acheter des produits.

Important à savoir


Lorsque vous achetez un abonnement, vous donnez la permission de vous réabonner automatiquement. Vous pouvez y mettre fin à tout moment en contactant philippe.vanwalleghem@onserfdeel.be.