Publications
Ce soir-là
Le poème du mois
Littérature

Ce soir-là

Les étudiants en néerlandais de l'université de Liège le connaissent comme leur professeur de littérature, mais Erik Spinoy est aussi poète. Le présent poème rappelle des temps où nous n'avions jamais entendu le mot corona. Il est extrait du recueil Dode kamer paru aux éditions De Bezige Bij Antwerpen en 2011.

La salsa ce soir-là s'échappa
de chaque bar.

Nous mangeâmes du poulet et des patates salées
nous bûmes de la bière et un rhum blanc
qui était doux comme de l'eau

et près de nous a surgi d'un bonnet
un visage encore plus brun que
et ridé comme un noix.

Insondablement vannés nous avons ensuite
dormi dans un couvent désert

et soudain il n'y eut pas plus de sept degrés
et elle, la Malaise, ne cessa de frissonner.

On prépara une bouilloire de thé brûlant.
Elle portait ton pull bleu marine.

https://www.youtube.com/embed/DH8StTUCQNY

Die avond klonk er salsa op
uit elke bar

We aten kip en zoute aardappel
we dronken bier en witte rum
die zoet als water was

en naast ons stak er uit een muts
een aangezicht nog bruiner dan
en rimpelig als een walnoot.

We waren peilloos moe nadien
we sliepen in een kaal convent

en plots was het geen zeven graden meer
en hield zij, de Maleise, niet met rillen op.

Er werd een ketel hete thee gezet.
Ze droeg je zeemansblauwe trui.

S’inscrire

S’enregistrer ou s’inscrire pour lire ou acheter un article.

Désolé

Vous visitez ce site web via un profil public.
Cela vous permet de lire tous les articles, mais pas d’acheter des produits.

Important à savoir


Lorsque vous achetez un abonnement, vous donnez la permission de vous réabonner automatiquement. Vous pouvez y mettre fin à tout moment en contactant philippe.vanwalleghem@onserfdeel.be.